Actualités

Retour à la liste - Sports

JO 2012 - M. Ouzzine en guerre contre le dopage

JO 2012 - M. Ouzzine en guerre contre le dopage

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports a annoncé hier que l’enquête sur le dopage des athlètes marocains aux jeux olympiques serait « menée à son terme en toute transparence ».

Si Mohammed Ouzzine avait donné rendez-vous à la presse jeudi, ce n’était pas pour plaisanter ni pour prendre des nouvelles des uns et des autres. C’est un Ministre des sports sérieux et déterminé qui s’est montré devant les caméras, un Ministre qui semble avoir pris conscience de la gravité des choses.

Après les très mauvais résultats aux JO de Londres, avec une seule médaille décrochée par Iguider, et trois cas de dopage, le Ministre de la jeunesse et sports n’a pas essayé de contourner les choses. Il assuré que l’enquête sur les cas de dopage serait menée « en toute transparence » et qu’elle irait à son terme. Cette enquête « devra déterminer les responsabilités de chacun » dans cette affaire qui a terni l’image du Maroc.

A la fois sévère et déterminé, Mohammed Ouzzine a annoncé que si Amine Laâlou était convaincu de dopage, son contrat avec l’Etat sera révoqué, de même que le recrutement de Meryem Selsouli si son cas était confirmé. Les athlètes en question risquent ni plus ni moins que l’exclusion du programme des sportifs de haut-niveau, la suspension immédiate de l’aide financière de l’Etat ainsi que le remboursement des indemnités perçues.

Le Ministre a aussi annoncé la dissolution de la Commission nationale contre le dopage et l’engagement de poursuites judiciaires contre toutes les personnes physiques ou morales qui ont consommé, contribué ou facilité l’usage de produits dopants « causant ainsi un tort manifeste à la réputation sportive et à l’image du Maroc. »

Source: Aswat
 

Partagez

A découvrir également

Jeux de la Francophonie

Jeux de la Francophonie

Les Jeux de la Francophonie sont une compétition multisports et des concours culturels en épreuves individuelles ou par équipes organisés par le Comité...

Lire la suite