Le Nigeria soutient la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du Monde 2026

 Le Nigeria soutient la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du Monde 2026
Rabat, 25/01/2018 (MAP) - Le Nigeria soutient la candidature du Maroc pour l'organisation de la Coupe du Monde de football 2026, a annoncé, jeudi à Rabat, le ministre nigérian des Sports et de la Jeunesse, Solomon Dalung.
 
"Il s'agit d'un appui pour le Maroc, mais aussi pour l'Afrique, qui n'a organisé qu’une seule fois la Coupe du monde depuis près de 100 ans", a déclaré M. Dalung à la MAP, à l’issue de ses entretiens avec son homologue marocain, Rachid Talbi Alami.
 
Ce soutien sera "bénéfique" pour les deux pays africains qui s’attellent à donner une image positive au Monde et à conforter leur leadership au niveau footballistique, a-t-il assuré, soulignant que le Maroc est "réputé pour sa stabilité, son hospitalité et sa prospérité".
 
Le ministre nigérian des sports et de la jeunesse a, par ailleurs, noté que le Maroc et le Nigeria doivent développer leurs relations de coopération dans tous les domaines, notamment au niveau des sports et de la jeunesse.
 
"Nous croyons aux potentialités du Maroc et de l’Afrique dans tous les secteurs. Nous croyons que le football pourra être un moyen à même de faciliter la coopération et consolider le développent des relations de partenariat", a indiqué M. Dalung, qui était accompagné d’une importante délégation.
 
De son côté, M. Talbi Alami s’est félicité de l’évolution des relations entre le Maroc et le Nigeria lors des deux dernières années, grâce au leadership de SM le Roi Mohammed VI et l’échange des visites entre les responsables des deux pays.
 
La réunion avec M. Dalung a été une occasion pour examiner les possibilités de conclure un mémorandum d’entente, qui sera axé sur l’échange d’expériences des deux pays dans le domaine des sports, notamment le football, et le renforcement des relations de la coopération dans le secteur de la jeunesse, a noté M. Talbi Alami.
 
Ce mémorandum d’entente sera axé également sur le soutien réciproque des deux parties pour les candidatures portant sur l’organisation de toute manifestation continentale ou mondiale, a-t-il poursuivi.